Escapade désertique : l’hôtel Aire des Bardenas

Et si on passait un week-end zen et romantique sur la lune ? C’est à peu de choses près la sensation qui nous envahit quand on atterrit à l’hôtel Aire des Bardenas. Pas un bruit, pas un chat, peu de végétation et l’impression d'être seul au monde. Tout ce dont on rêve pour quelques jours de déconnection et de lâcher prise.

Escapade désertique : l’hôtel Aire des Bardenas

A la sortie de Tudela, on emprunte un long chemin de terre en se demandant s’il s’arrêtera un jour et on se conforte dans l’idée que nous nous apprêtons à passer un moment hors du temps. Au beau milieu d’un champ de blé, dans le parc naturel des Bardenas Réales, cette vingtaine de cubes en acier recyclable et au design épuré apparaissent comme s’ils avaient été posés là par magie. Rien d’autre ne se profile à l’horizon, à l’exception de la multitude d’éoliennes plantées sur les collines lointaines et les fameuses « cheminées de fées », ces grandes colonnes naturelles faites de roches et sculptées par l’érosion.

Au coeur de ce petit paradis perdu, un mur de cageots en bois encercle et protège le potager dans lequel le chef vient faire son marché pour le menu du soir. A la carte de ce restaurant, une cuisine locale et inventive : queue de taureau en sauce ou piquillos grillés au feu de bois… Le patio en verre et métal lui aussi à l’abri des caisses de fruits,  abrite le spot idéal pour un apéritif au frais ou un dernier verre au calme.

Le lendemain, on part randonner dans ce désert aride et on revient avec hâte à l’idée de retrouver ce cocon de confort et sa piscine rafraîchissante. On file se lover dans les alcôves de notre chambre, petits refuges pour lire ou siester devant ces baies vitrées desquelles on aperçoit ce tapis de pierre à perte de vue.

Et parmi ces chambres épurées au mobilier à la pointe, on choisit celle avec patio intérieur et arbres fruitiers ou celle avec baignoire extérieure et coucher du soleil. On se laisse peut-être même tenter par une des bulles transparentes avec nuit (presque) à la belle étoile. On ne s’étonne alors plus des 26 prix d’architecture et de design intérieur que l’hôtel et ses brillants architectes Emiliano Lopez et Monica Rivera ont reçu.

On y file en mai ou septembre pour tenter d’apercevoir depuis la terrasse la transhumance des troupeaux de brebis qui pendant des jours descendent des vallées de Roncal et de Salazar jusqu’aux Bardenas et on profite de ce spectacle amusant.

On y va en couple pour une parenthèse enchantée ou en famille pour arpenter la région et on savoure ce sentiment de liberté qui s’empare de nous lors de ces longues promenades au milieu de ce grand canyon version espagnol. Et finalement on confirme que ce petit écrin de luxe se fond parfaitement dans cette nature aride et lunaire.

-

Hotel Aire des Bardenas
Carretera de Ejea - NA - 125, Km 1,5 - 31500 Tudela

Ask Serena

Hello Serena, j’ai une question pour toi... Un sujet vous tient à coeur ? Par ici les suggestions !